Why Use a Regulated Health Professional

Using a regulated health professional means that you receive quality professional and ethical intervention that encompasses:

  • Standards of care
  • Quality health care
  • Accountability
  • Informed consumers
  • Protection from risk of harm

STANDARDS OF CARE

The Regulated Health Professions Act, 1991, created governing bodies, called colleges, to regulate the activities of health care professionals in the province of Ontario. Each college is directed by a council of professional members, academic members and members of the public. The council establishes Standards of Care in the public interest:

  • entry to practice standards
  • practice standards
  • a code of ethics
  • a quality assurance program
  • a sexual abuse prevention program
  • professional misconduct regulations, and
  • continuing competence measurements

QUALITY HEALTH CARE

The College of Audiologists and Speech-Language Pathologists of Ontario (CASLPO) has developed a Quality Assurance Program based on the premise that quality care is provided and the public interest is protected when:

  • practitioners are competent and ethical
  • practice is based upon current relevant knowledge
  • practice settings support the provision of quality care (TOP)

ACCOUNTABILITY

As regulated professionals, audiologists and speech-language pathologists are required by law to deliver competent, ethical services and are accountable to CASLPO when a complaint is made about a member's conduct.

CASLPO has no jurisdiction over unregulated health care service providers, support personnel such as Communicative Disorders Assistants, speech aides, and audiometric technicians.

Supportive personnel should be used as an adjunct, rather than an alternative, to registered professionals, to ensure that the public is receiving quality care. When supervised by a registered audiologist or speech-language pathologist, supportive personnel are delegated specific tasks, but the legal and ethical responsibility to the client/patient, for all services provided or omitted, remains the full responsibility of the registered professional.

INFORMED CONSUMERS

It is important that consumers are informed about the utilization of supportive personnel. Registered practitioners are cautious to avoid misrepresentation of the person supplying the service by implying that the communication assistant/aide is a speech-language pathologist or audiologist.

Only registered members of CASLPO are legally permitted to use these or similar titles such as speech therapist or speech clinician.

PROTECTION FROM RISK OF HARM

Registered practitioners reduce the risk of harm to communicatively-disordered consumers by ensuring that unregulated personnel are operating with proper supervision safeguards.

Where more than one assistant is employed, the registered professional ensures that each is adequately supervised. Guidelines are being developed within CASLPO's QA Program to provide the framework for the delivery of safe and effective services to the public. CASLPO supports the use of supportive personnel under direct supervision of registered professionals.

Under no circumstances are supportive personnel allowed to perform the following activities:

 

  • administration of diagnostic tests
  • interpretation of test results
  • counseling of clients or their families
  • transmission of assessment information to clients or their families program modifications
  • decision making re: the initiation, duration, or termination of treatment
  • client referrals
  • formal reporting of client information
  • selection of a hearing aid
     

Pourquoi utiliser un professionnel de la santé réglementé

Lorsque vous utilisez un professionnel de la santé réglementé, vous recevez une intervention professionnelle de qualité conforme à l’éthique qui englobe :

  • des normes de soins;
  • des soins de santé de qualité;
  • l’obligation de rendre compte;
  • des consommateurs éclairés;
  • la protection contre le risque de préjudice.

NORMES DE SOINS

La Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées prévoit la création d’organismes, appelés « ordres », pour la réglementation des activités des professionnels de la santé en Ontario. Chaque ordre professionnel est dirigé par un conseil composé de membres de la profession, de membres universitaires et de membres du public. Le conseil établit des normes de soins dans l’intérêt du public :

  • des normes d’admission à la profession;
  • des normes de pratique;
  • un code de déontologie;
  • un programme d’assurance de la qualité;
  • un programme de prévention des mauvais traitements d’ordre sexuel;
  • un règlement sur les fautes professionnelles;
  • des mesures de maintien de la compétence.

SOINS DE SANTÉ DE QUALITÉ

L’Ordre des audiologistes et des orthophonistes de l’Ontario (l’OAOO) a mis en place un programme d’assurance de la qualité pour ses membres. Le programme part du principe que des soins de qualité sont dispensés et l’intérêt du public est protégé lorsque :

  • les praticiens sont compétents et exercent leur profession de manière conforme à l’éthique;
  • la pratique repose sur les connaissances actuelles et pertinentes;
  • les milieux de pratique appuient la prestation de soins de qualité.

OBLIGATION DE RENDRE COMPTE

En tant que professionnels réglementés, les audiologistes et orthophonistes sont tenus, en vertu de la loi, d’offrir des services compétents et conformes à l’éthique et sont responsables devant l’OAOO en cas de plainte au sujet de leur conduite professionnelle.

L’OAOO n’a pas compétence pour étudier les plaintes touchant les fournisseurs de soins non réglementés et le personnel de soutien, tels que les assistants en troubles de communication, les assistants en orthophonie et les techniciens en audiométrie.

Le personnel de soutien doit servir d’appoint et non de solution de rechange aux professionnels inscrits à l’Ordre afin de s’assurer que le public reçoit des soins de qualité. Le personnel de soutien accomplit des tâches précises sous la supervision d’un audiologiste ou d’un orthophoniste inscrit, mais le professionnel inscrit conserve toute la responsabilité légale et éthique envers le patient pour les services fournis ou omis.

CONSOMMATEURS ÉCLAIRÉS

Il est important que les consommateurs soient informés du recours au personnel de soutien. Les professionnels inscrits doivent éviter que ne soit donnée une fausse représentation de la personne qui fournira les services en insinuant que l’assistant en communication est orthophoniste ou audiologiste.

Seuls les membres inscrits de l’OAOO ont l’autorisation, en vertu de la loi, d’utiliser les titres professionnels d’orthophoniste et d’audiologiste et d’autres titres similaires.

PROTECTION CONTRE LE RISQUE DE PRÉJUDICE

Les professionnels inscrits réduisent le risque de préjudice pour les personnes atteintes d’un trouble de communication en veillant à ce que les fournisseurs de soins non réglementés soient supervisés de façon appropriée et en employant les précautions appropriées.

Lorsque le professionnel inscrit emploie plus d’un assistant, il doit s’assurer que chaque assistant est supervisé de façon appropriée. L’Ordre a préparé des lignes directrices dans le contexte de son Programme d’assurance de la qualité afin d’offrir un cadre pour la prestation de services sécuritaires et efficaces au public. L’OAOO appuie le recours au personnel de soutien sous la supervision directe des professionnels inscrits.

Le personnel de soutien ne peut en aucun cas poser les gestes suivants :

  • administrer des tests diagnostiques;
  • interpréter les résultats des tests;
  • offrir du counseling aux patients et à leur famille;
  • communiquer de l’information aux patients ou à leur famille sur l’évaluation et les modifications à apporter à leur programme;
  • prendre des décisions en lien avec le commencement, la durée ou la fin d’un traitement;
  • faire une demande de consultation d’un autre professionnel ou d’un médecin pour le patient;
  • communiquer, de façon formelle, les renseignements au sujet du patient;
  • sélectionner un appareil auditif pour un patient.
     

 

This website is intended to provide information to the public and registrants. Should there be difference in documentation previously distributed to CASLPO registrants, it is up to the registrant to source the latest version posted on the CASLPO website. Note: the term "member" and "registrant" are used interchangeably throughout CASLPO's website and documents. Both terms are synonymous to "member" as defined in the Regulated Health Professions Act, 1991, the Audiology and Speech-Language Pathology Act, 1991, and the Regulations under those Acts.